Les étapes de la construction

2016 : après une interruption ... reprise du chantier à Gey !

Actu Chantier Gey

 

C’est le Printemps et les projets sur les bâtiments sont en train de se concrétiser :

 

à la grange Larrouy (la petite grange du fond) où déjà l’an dernier une charpente sur poteaux avait été installée pour soutenir le toit en compensation de la maçonnerie dégradée du pignon sud.

 

Un chantier est organisé par le comité technique sous le contrôle du comité de gérance, il fait appel aux compétences et aux bonnes volontés :

 

  • du jeudi au vendredi du 28-29 avril 2016 (1ère série achevée)
  • du samedi au dimanche du 14-15 mai 2016 (2ème série)

Lire la suite sur le nouveau site

2013

Les étapes de la construction   

 

CRÉATION D'UNE PISTE D'ACCÈS

CONSTRUCTION D'UNE AGNELLERIE

REHAUSSE DU FENIL DE LA BERGERIE LAHORGUE

 

 

En fonction de nos disponibilités financières, nous avançons pas à pas, pour l'amélioration de la Grange Lahorgue, d'où la définition de trois tranches de travaux:

(c'est du lourd, reprenez votre souffle svp !)

 

Tranche 1

 

Les 4 et 5 avril une équipe du gfam a renforcé l'angle nord-ouest des murs atteints par les années (peut-être les siècles !) ; le dimanche 7 avril une dalle a été coulée sous la façade Sud pour recevoir la citerne (qui a certainement son demi-siècle) ; celle-ci sera déplacée par la suite lors du chantier de terrassement :

La fissure béante de l'angle nord-ouest avant son rebouchage
La fissure béante de l'angle nord-ouest avant son rebouchage
Jean-Joël à la bétonnière
Jean-Joël à la bétonnière
Jean-Joël au seau
Jean-Joël au seau
Guillaume et Gérard au coulage
Guillaume et Gérard au coulage
Coffrage NO en place
Coffrage NO en place
Louis au piquage
Louis au piquage
Fred et Gérard finissent de remplir le coffrage de l'angle nord-ouest.
Fred et Gérard finissent de remplir le coffrage de l'angle nord-ouest.
Louis à la brouette
Louis à la brouette
Guillaume au seau
Guillaume au seau
Guillaume et Gérard tirent la chape
Guillaume et Gérard tirent la chape
Coffrage NO démonté
Coffrage NO démonté
L'ange NO piqué
L'ange NO piqué
Maxime comble les deux petites fissures côté nord à la force du poignet.
Maxime comble les deux petites fissures côté nord à la force du poignet.
Guillaume à la pelle
Guillaume à la pelle
Gérard et Jean-Joël au coulage
Gérard et Jean-Joël au coulage
Gérard à la truelle
Gérard à la truelle
Gérard au piquage
Gérard au piquage
Chantier terminé
Chantier terminé

Après plus d'un mois de séchage des renforts de la maçonnerie ancienne, la piste et le terrassement pour la future agnellerie ont été réalisés depuis le chemin communal du 9 au 12 mai par le pelliste Laurent Miramon.

 

Avec doigté et efficacité, tour à tour aux commandes de sa minipelle, d'une pelle munie d'un brise-roche et d'un tracteur avec sa remorque, Laurent a réussi à extraire sur place la plus grande partie des  blocs de rocher nécessaires au soubassement de la piste et du terre-plein, voyez le résultat en image ci-dessous.

 

Le rocher de Gey a résisté sous les coup de boutoir du brise-roche, mais s'est finalement rendu, libérant de jolis quartiers aussitôt réemployés pour la construction de la piste.

 

Ce nouvel accès permettra de sortir de façon aisée le fumier de la grange pour l'étendre dans les prés. Le terre-plein recevra l'agnellerie formant une extension de la grange, construction programmée cet été.

Le brise roche attaque !
Le brise roche attaque !
Chargement remorque
Chargement remorque
1er enrochement verso
1er enrochement verso
Progression dans le pré
Progression dans le pré
Nivellement remblais
Nivellement remblais
Dernier bloc récalcitrant !
Dernier bloc récalcitrant !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
La Place de Lahorgue
La Place de Lahorgue
Le rocher de Gey fume !
Le rocher de Gey fume !
Tu tires ou tu pointes ?
Tu tires ou tu pointes ?
La rampe d'accés
La rampe d'accés
Déchargement imminent
Déchargement imminent
Orange mécanique
Orange mécanique
Retrait des troupes
Retrait des troupes
Citerne déplacée
Citerne déplacée
Gérard fignolant la gouttière
Gérard fignolant la gouttière
De jolis rochers de Gey !
De jolis rochers de Gey !
1er enrochement recto
1er enrochement recto
Raccord avec la route
Raccord avec la route
Bradaboum !
Bradaboum !
La grange encore debout !
La grange encore debout !
Emplacement agnellerie
Emplacement agnellerie
Laurent aux manettes
Laurent aux manettes
Laurent et Jean-Joël
Laurent et Jean-Joël

Le 15 mai, Christian, Gérard et Louis ont renforcé la vieille charpente avec des étais en sapin, ce qui permettra de démonter le haut du pignon. Les étais sont assemblés pile-poil avec de beaux embrèvement signés Christian le charpentier !

Taille des madriers
Taille des madriers
Embrèvement de luxe
Embrèvement de luxe
Le patron
Le patron
Au fond le pignon
Au fond le pignon
Embrèvement gauche
Embrèvement gauche
Appui gauche
Appui gauche
Christian, Louis et Gérard
Christian, Louis et Gérard
L'étayage en place
L'étayage en place
Embrèvement droit
Embrèvement droit
Appui droit
Appui droit
Les arpètes
Les arpètes
Le pignon à démonter
Le pignon à démonter

L'étayage intérieur de la vieille charpente étant fait, les pierres du pignon ouest ont également été démontées le 1er juin. Sur l'échaffaudage, Francis et Henri, à la réception avec le tracteur, Gérard et Louis.Pendant ce temps, Jean-Joël a trait et fait le fromage et Muriel est venue prendre quelques photos dans le crachin glacial, puis est allé se mettre au chaud en préparant un succulent civet de sanglier (merci qui ? merci les chasseurs de Sarrance !) Jean-Joël a apporté la surprise au dessert avec un greuil fondant à l'ananas !

Henri et Francis au balcon
Henri et Francis au balcon
rabotage presque achevé
rabotage presque achevé
A un jet de pierre
A un jet de pierre
Clair-obscur
Clair-obscur
service à bout de fourche
service à bout de fourche
halo sous l'eau
halo sous l'eau
réception dans la fourche
réception dans la fourche
le mur pignon arasé et la porte en rez-de-chaussée prête à être élargie
le mur pignon arasé et la porte en rez-de-chaussée prête à être élargie
Henri au burineur
Henri au burineur
dans le fenil
dans le fenil
livraison de pierres
livraison de pierres
halo magique
halo magique

En prévision d'élargir la porte de la bergerie, un renfort du mur a été installé dimanche 2 juin par Gérard et Louis : deux madriers reliés par quatre tiges filetées traversant le mur, vissées à bloc pour bloquer les pierres avant le percement autour de la vielle porte.

 

Jean-Joël scie du bois
Jean-Joël scie du bois
Le sandwich à l'intérieur
Le sandwich à l'intérieur
Le sandwich à l'extérieur
Le sandwich à l'extérieur

Le mur prêt à être percé
Le mur prêt à être percé
la simulation de la nouvelle porte
la simulation de la nouvelle porte

Les pierres du pignon ouest ayant été démontées, le bardage provisoire de remplacement en onduline sur un cadre bois a été posé par Francis, Gérard, Christian et Louis le jeudi 6 juin.

 

le cadre du bardage
le cadre du bardage
la moitié posée
la moitié posée
entre deux averses
entre deux averses
finition du bardage
finition du bardage
vissage et pointage
vissage et pointage
le bardage est posé
le bardage est posé

  Le 13 juin la porte actuelle du pignon ouest a commencée d'être élargie pierre par pierre avec précaution par Gérard, Francis et Louis, mais la météo maussade de l'après-midi les a bloqué dans leur élan, partie remise pour le lendemain matin...

Au fur et à mesure du perçage, ils ont étayé par le haut le mur en suspend. Tout a tenu, la méthode des deux madriers prenant le mur en sanwich s'est révélée excellente ! Donc demain dépose des jolies pierres d'espugne formant le cintre de l'ancienne porte, en vue de leur récupération.

Premier démontage
Premier démontage
Louis joue petit jeu
Louis joue petit jeu
Francis et Gérard grattent
Francis et Gérard grattent
Lumière à tous les étages
Lumière à tous les étages
Francis envoie du lourd
Francis envoie du lourd
Le cintre se fait jour
Le cintre se fait jour

  Le 14 juin, suite de l'élargissement de la porte actuelle, ce occasionne quelques courants d'air... et début du ferraillage

chargement paille
chargement paille
porte démontée
porte démontée
tapis de paille
tapis de paille
Ferraillage piliers
Ferraillage piliers
démontage voûte
démontage voûte
Détail ferraillage
Détail ferraillage

  Le 15 juin, suite de l'élargissement de la porte actuelle du pignon ouest avec création d'un encadrement en béton armé pour soutenir le poids du mur. Les amis de Jean-Joël ont prêté bonne humeur et compétence pour débuter le coffrage et le coulage : Frédo, Fred, Babeth, Yohann, Louis. Ce dernier finira dans la soirée l'attache du ferraillage du linteau, pendant que Jean-Joël fait la traite.

  Le 22, 23 et 24 juin, suite de l'élargissement de la porte actuelle du pignon ouest avec suite du coulage des piliers puis du linteau gavés de ferraillage avec Gérard, Jean-Joël, Benoit, Louis, Yonann et la visite de Monique venue soutenir l'équipe avec un succulent repas préparé à l'avance et des gâteaux au chocolat à profusion.




  Le 15 juillet, taille de la charpente de l'agnellerie d'après les plans, avec Gérard, Christian et Pierre, charpentiers minutieux, avec une dose d'originalité sur la structure avec des piliers composés et moisés avec les arbalétriers pour plus de rigidité de l'ensemble.


  Les 17 et 18 juillet, piochage et nivellemen des fouilles, avec Olivier, maçon chevronné et ses aides Gérard, Christian et Louis, avec maintes réflexions sur les niveaux finis, dimensions et équerrages à obtenir pour recevoir la charpente pile-poil, en gérant au mieux toutes les déclivités du terrain.


  Les 20, 21 et 24 juillet, coulage des fondations avec des petits escaliers étagés de 20 cm pour faire suivre la pente aux rangs de parpaings, encore une partie de niveau, régle et cordeau pour mettre le béton aux petits oignons ; après la scie circulaire de Jean-Joël qui avait quartier libre, l'égoïne d'Olivier a été soumise à rude épreuve dans les planches de coffrage platrées de béton... Les premières rangées de blocs ont été posées en soubassement pour rattraper le niveau du terrassement.


  Le 26 juillet, avec Gérard et Louis, les rangées de blocs commencent à s'aligner en calant au mieux les équerrages et les niveaux ; ce qui a permis de constater un faux aplomb des murs anciens de la bergerie de 12 cm vers l'agnellerie, ce qui décalera d'autant la première ferme. La première habitante à passer la nouvelle porte est allée se mettre au frais dedans près de Jean-Joël qui était en train de traire...


  Le 11 août, Gérard, Jean-Joël et Louis ont coulé les poteaux verticaux du mur de l'agnellerie, en soirée, Louis a installé les armatures de chaînage horizontal, le 24 août, avec Gérard et Roger ont coulé le chaînage horizontal... La maçonnerie était enfin prête pour recevoir la charpente posée ensuite par Christian, Pierre, Roger et Gérard le 9 et le 10 septembre.


  La charpente posée, elle a ensuite été revêtue du bardage en clins de mélèze par Christian, Gérard, Roger et Louis le 11 et le 12 septembre, complêté par un peu de rangement avec Dany tout autour du chantier.

La porte de l'agnellerie
La porte de l'agnellerie

Il n'y a plus qu'à venir visiter l'agnellerie : c'est prévu le jour de l'AG du GFAM, le 28 septembre dans l'après-midi.

 

Tranche 2

 

Si nos moyens financiers nous le permettent, la suite du chantier sera mise en œuvre :

avis aux souscripteurs !

 

Les combles qui abritent le fenil seront démolis (couverture et charpente).
Les murs seront arasés de façon à pouvoir accueillir un plancher bois. Ce plancher sera bâché de façon à rendre la bergerie étanche, dans l'attente de la réalisation du nouveau fenil.


Tranche 3

 

Si de nouvlles parts viennent abonder le capital social du GFAM, la suite et la fin des travaux sont enviseageables en 2014 :

avis aux souscripteurs !

 

Est donc prévue la réalisation du nouveau fenil dont les murs seront en ossature bois, la couverture sera réalisée en bac acier, comme pour l'agnellerie.


Nous ouvrons un chantier participatif d'Avril à Septembre 2013.

Que ce soit pour quelques heures ou quelques jours, avec ou sans qualifications, vous êtes les bienvenu(e)s !

Avis aux bénévoles !

2009 : La Bergerie de Maxime

--> Retour page Des nouvelles de Gey